Les investisseurs

A l’issue des résultats du 1er semestre parus à la fin du mois d’août, j’avais trouvé la société internet HI-MEDIA particulièrement sous-valorisé avec un PER qui avoisinait les 10 à l’époque (je m’étais contenté de multiplier à la louche le RN semestriel de 5.1 M€ par 2). Après un bon T3, la donne a changé car le T4 s’est établi en décroissance. Je pense que cela devrait se ressentir au niveau de la rentabilité annuelle. Je m’attends prudemment à une RN de 9 M€ ce qui nous donnerait un PER de 14.5. Pour 2012, la société dit s’attendre à une croissance molle. Le titre paraît à son prix mais il ne faut pas oublier que la société conserve un caractère spéculatif lié à son activité de paiement électronique qui pourrait susciter des convoitises … Je rappelle que cette division est évaluée à 3€ / titre (pour un cours de 2.76 €) ….
Il se passe souvent le même scénario sur le titre HI-MEDIA. Spéculation la veille des résultats, puis lourde rechute après les résultats. On peut donc s’attendre à une journée de hausse mercredi sur le titre. Mercredi soir, les résultats seront publiés. Et le lendemain, le titre devrait rechuter, les investisseurs vendant la nouvelle … Chers abonnés, on fait les paris ? ;-) Il n’en demeure pas moins que le titre HI MEDIA est une belle valeur de trading.

Le titre évolue dans une tendance haussière MT depuis fin novembre (cf. canal haussier en orange). On a assisté à un retour des volumes la semaine dernière. Le titre s’est heurté à la zone de résistance des 2.85-2.88 sans succès pour l’instant. La conséquence a été une baisse des volumes les jours suivants, les haussiers perdant patience, ne croyant plus au franchissement de cette résistance. On suivra le titre de près et on sera attentif au retour des volumes ou aux accélérations dans les échanges. On pourra tenter un ASD au-dessus des 2.9 à 2.91, qui correspond au passage de résistance et à un nouveau plus haut de la semaine dernière ….et de l’année 2012. A suivre de près. On suivra de près l’évolution du titre CIMENTS FRANÇAIS qui a bien baissé la semaine dernière dans des volumes très conséquents. Les cours sont proches de leurs plus-bas de 3 ans ! La baisse me paraît d’ailleurs bien exagérée. Il se pourrait même que quelque chose se trame : et si CIMENTS FRANÇAIS subissait une opération (OPR) conduite par son actionnaire principal ITALCEMENTI ? Un dossier à suivre de près.

Concernant le titre MAISONS FRANCE CONFORT (MFC), 2ème constructeur de maisons individuelles, tout a été dit Le RN pourrait avoisiner les 25 M€ ce qui nous donnerait un PER inférieur à 7. Fort d’une trésorerie nette proche de 53 M€, le VE/ROP de 3 apparaît particulièrement faible. La moindre bonne nouvelle sur le secteur pourrait booster le titre. Je rajouterai que le carnet de commande 2012 devrait s’afficher en léger repli. Bien que la conjoncture ne soit pas favorable, le nouveau gouvernement pourrait prendre des mesures afin de permettre aux particuliers l’accession à la propriété. Il y a de grandes chances que des sociétés comme NEXITY en profiter, pour MFC, rien n’est moins sûr !

Après un rebond de grande ampleur à partir du support des 16.9, le titre est entré en phase de consolidation depuis le 6 février, évoluant dans le canal latéral bordé par les bornes des 23 – 25.3. Les stochastiques plafonnent ce qui n’est pas très bon signe. Le dépassement de la borne supérieure des 25.3 emmènera le titre sur la résistance majeure des 26. Si cette dernière lâchait, il faudra y aller franco sur le titre avec comme principal objectif les 29.8 – 30.

Je rappelle que j’utilise les ASD en cours de séance et que je me refuse qu’ils se déclenchent dès l’ouverture (ce qui signifie que l’ASD a été placé la veille). Si ALSTOM ouvre à 25.5, je laisserai tomber ma stratégie sur ce titre pour passer à autre chose.
D’après le Financial Times, CREDIT AGRICOLE envisagerait de vendre sa filiale grecque Emporiki. Le marché devrait bien accueillir cette nouvelle lundi. Le passage des 3.5 risque grandement d’accélérer le mouvement haussier. Le cours de la société internet ADTHINK MEDIA a progressé de 7.4 % vendredi, dans des volumes qui n’ont pas été observés depuis le mois de mars. Le titre pourrait profiter après-coup aux opérations récentes menées sur LEGUIDE.COM ou ADVERLINE. A suivre de près.

Malgré la hausse hebdomadaire de 3.4 % du CAC40, mon portefeuille fait du surplace avec une performance s’établissant à +18.5 % depuis le début de l’année. Il a souffert de la baisse du début de semaine avant de se reprendre vendredi.